icon_downloadSLAP_MY_ASSFIST_FUCKSCISORS_SISTERS
Histoire
Montagne
Recettes
0%
001234/04
Secrets perçés
Bravo
Vous avez percé les secrets
du fromage Abondance.
Partagez l'expérience
Retour accueil
Carte
Passer

Le moine

instructions
Choisissez parmi les 3 pictogrammes dans le temps imparti et tentez de battre le moine pour passer à l'épreuve suivante. Attention, c'est un fourbe... Bonne chance !
Continuer
Ah dommage !
Passer
Rejouer
3
Perdu
Égalité
Gagné
Passer

Le pape

instructions
Déplacez le cadre et scrollez pour ajuster le focus afin de prendre la plus belle photo possible de la création du pape.
Attention, sa sainteté est exigeante...
Continuer
Cheeeeeeese!
(cliquez pour prendre la photo)
Cadrez au mieux la photo pour
percer le mystère
Scrollez pour ajuster
le focus
Passer
Faites glisser la flèche pour
percer le mystère
Passer
Délogez la flèche pour
percer le mystère

L’exploitation des richesses
de la vallée

Pour installer leurs maisons, les premiers habitants ont cherché à concilier les contraintes du milieu avec le besoin en surfaces agricoles. Ils ont donc choisi des terrains selon deux critères : protégés des avalanches et des éboulements mais pas trop riches pour réserver ces surfaces aux pâturages, et proches des ruisseaux, mais éloignés des gros torrents pour éviter les inondations.

Une époque
troublée

Les XVIIe et XVIIIe siècles sont marqués par de nombreux conflits entre la Maison de Savoie et ses voisins français, qui se répercutent dans la vallée avec le passage de troupes et des levées répétées d'impôts. Suite à un nouveau relâchement de la règle monastique, le pape décide en 1761 la fermeture de l'abbaye : ses biens sont dévolus à la paroisse d'Abondance et à la Sainte-Maison de Thonon ; les fonctions pastorales sont confiées à un curé assisté de deux vicaires.

La race
Abondance

Au fil des siècles, les habitants et les religieux ont sélectionné une race particulièrement bien adaptée au climat et à l'environnement de la vallée d'Abondance : une robe acajou pour supporter les variations de température, des “lunettes” autour des yeux pour se protéger du rayonnement solaire et des insectes, des sabots résistants pour grimper les pentes, un lait de qualité adapté à la production fromagère.

1 / 3

Vous connaissez
le Berthoud ?

C’est un plat typiquement savoyard, à base de fromage Abondance et de vin blanc ! Cuisinés dans de petits ramequins, il s’accompagne de pommes de terres en robe des champs, d’une petite salade et de charcuterie montagnarde. What else ?

La Poelée
Montagnarde

Les vacances d’hiver vous semblent loin ? En seulement 20 minutes, retrouvez, chez vous, les saveurs de la montagne avec cette poêlée à l’Abondance ! A consommer avec un bon verre de vin de Savoie évidemment ;)

L'hambourgeois
à l’Abondance

Vous aimez les burgers ? Goûtez le hambourgeois à l’Abondance, c’est divin ! Une recette dédiée aux amoureux de la vie, aux aficionados du fromage, aux fanatiques du fait maison. Approuvé par le pape.

1 / 3

La chèvre

Vous ne percerez pas le mystère de notre vallée sans aller toquer à la porte de nos éleveurs… Dans le secret des fermes, vous pourrez peut-être goûter à la “chèvre” : rien à voir avec l'animal, puisque c'est une boisson à base de jus de pomme fermenté et d'alcool. A consommer avec modération !

L’Abbaye
d’Abondance

Il y a plusieurs siècles, des religieux venus de Suisse voisine s’installèrent ici. L’Abbaye d’Abondance rayonnait au-delà des frontières de Savoie. Tout autour, le village se construisait peu à peu. Joyau architectural de la vallée, l’Abbaye d’Abondance recèle de fabuleux trésors artistiques. Restée intacte, elle est classée au titre des Monuments Historiques depuis 1875. La visite de ce lieu permet de découvrir son église, le cloître et ses bâtiments conventuels.

Nos fermes

La vallée d’Abondance a la chance de posséder son propre habitat traditionnel : de belles fermes en bois que vous ne trouverez nulle part ailleurs…Le visiteur est tout d’abord frappé par les vastes proportions de ces constructions. Puis son regard est attiré par les 2 ou 3 galeries magnifiquement sculptées et décorées qui courent la façade. Ces immenses fermes peuvent comporter 2 logements symétriques. Le soubassement en pierre abrite les caves. L’habitation est en façade (au niveau du premier balcon), séparée de l’écurie par un long couloir. Le balcon supérieur à l’étage du fenil sert au séchage des récoltes. A l’arrière de la ferme, une pente permet un accès direct au fenil.

1 / 3